Setup Menus in Admin Panel

Setup Menus in Admin Panel

Comment choisir entre les deux contrats proposés ?

 

Lorsque l’alternance devient la solution pour accéder à l’avenir professionnel qui vous fait rêver, se pose alors la question du type de contrat auquel prétendre afin de maximiser vos chances. En effet, entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation, vous accédez d’abord à deux types de diplômes différents, mais ce n’est pas la seule différence. Explications…

La typologie des diplômes

Le contrat d’apprentissage peut être un objectif nécessaire pour beaucoup, car il permet d’accéder à un diplôme d’État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master, etc.). Ainsi, l’apprentissage pourra devenir un point par lequel passer pour accéder à une formation supplémentaire qui permettra d’atteindre le métier souhaité. Aussi, ce type de contrat permettra d’accéder à un titre professionnel relevant du ministère chargé de l’Emploi, ainsi que ceux inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Le contrat de professionnalisation quant à lui vise l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme ou titre enregistré au RNCP). Les autres options rendues possibles par ce contrat sont le certificat de qualification professionnelle (CQP) et la qualification reconnue par les conventions collectives nationales.

La durée de la formation et la rémunération

Outre la qualification ou le diplôme auquel donnent accès ces deux types de contrats d’alternance, ce ne sont pas là les seules différences notables. En effet, la durée de la formation peut également jouer dans la balance. Le contrat d’apprentissage durera entre 6 mois et 3 ans (voire 4 ans pour les travailleurs à mobilité réduite), quand le contrat de professionnalisation s’étalera sur 6 mois à 1 an, rarement plus.

Le contrat d’apprentissage prévoit quelque 400 heures de formation par an pour un minimum de 150 heures dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Enfin, la rémunération varie elle aussi. Le contrat d’apprentissage prend deux critères en compte : l’âge de l’apprenant ainsi que l’année d’exécution du contrat. La rémunération pourra ainsi aller de 25 % du SMIC en première année pour les apprentis de moins de 18 ans, jusqu’à 78% du SMIC en 3e année pour les plus de 21 ans. Dans le cadre du contrat de professionnalisation, les deux critères concernés dans le calcul de la rémunération sont l’âge ainsi que le niveau de formation initiale. Dans ce cas, la rémunération d’un apprenant en contrat de professionnalisation pourra aller de 55 % du SMIC pour un moins de 21 ans non titulaire du baccalauréat jusqu’à 85 % de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire pour le métier enseigné pour les plus de 26 ans (dans ce cas la rémunération ne pourra être inférieure au SMIC).

A PROPOS

Le site web en-alternance vous propose de découvrir en détail le monde de l’alternance. Cursus, écoles, rythme, avantages, actus… Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur ce système de formation hautement professionnalisant de par son savant mélange de théorie et de mise en pratique.
top

Setup Menus in Admin Panel